jeudi 22 octobre 2015

A quoi on joue ? : Beach Blood Bowl

Oui, c'est vrai, "Winter is coming" et compagnie. Mais pour changer, un peu de soleil estival ne peut pas faire de mal à la peau du hobbyiste, souvent trop blanche à force de n'être éclairé que par une triste ampoule lumière du jour alors que se profile les longues et obscures soirées hivernales. Pour tenter de conjurer le déclin du jour et à l'occasion de la sortie récente de la deuxième version informatique de l'adaptation du mythique jeu de JJ (non pas celui qui va massacrer Star Wars, mais Jervis Johnson) sur les écrans d'ordinateur (oui, c'est une adaptation, on n'est pas vraiment dans la transposition exacte), il est temps de rechausser les crampons pour (re)découvrir une version estivale et allégée du jeu. A l'époque, les vaches ludiques étaient maigres et pour jouer à Blood Bowl, il fallait en passer par le défunt France Blood Bowl, ses ligues, ses coaches, ses compétitions et ses clans improbables. Je ne sais pas bien comment la chose est née mais alors que le millénaire précédent touchait à sa fin, les règles du Beach Blood Bowl furent proposées dans les tréfonds de l'interweb balbutiant. France Blood Bowl finit par mourir, mais pas Blood Bowl et pas sa version allégée, j'ai nommé le Beach Blood Bowl !
Crème solaire, parasol, caleçon de bain et boissons fraîches : vive le Beach Blood Bowl !


Sur un terrain raccourci (20 cases de longueur et 9 cases de largeur avec des zones latérales de 2 cases), les principes du jeu ne changent pas vraiment. Pour les novices, il s'agit toujours d'amener un joueur avec le ballon dans la zone d'en-but adverse, tout en évitant les croche-pieds vicieux, les blocages appuyés et autres joyeusetés propres à ce mix réussi entre le football américain (pas le soccer, hein, l'autre) et Vieux Monde. Comme on joue décontracté et sur une plage, les blessures - même si elles surviennent plus facilement (on ne joue pas avec une armure complète sur la plage en plein soleil) - ne s'y révèlent pas aussi handicapantes que dans la version classique, du coup, il est impossible de tuer ou mutiler son adversaire. Impossible aussi de poursuivre son effort en 'mettant le paquet', le terrain étant restreint, certains joueurs pourraient marquer en un seul tour et réduire l'intérêt du jeu.
Le terrain est prêt, les équipes se préparent, les coaches et les supporters aussi. Un terrain fait main, à peine quelques heures de boulot pour un rendu bien suffisant et somme toute efficace. L'oeil avisé aura aussi remarqué une bouteille de cordial, une figurine cartonnée et des vieilles feuilles d'équipe de la v1 :)
Outre les blessures, la plupart des autres changements mécaniques visent soit à rendre l'ambiance plus proche de celle d'une plage estivale que d'un stade bondé de supporters en folie soit à raccourcir les phases de jeu. Le tableau des coups d'envoi propose ainsi l'apparition d'une mouette errante venue gêner les passes, la présence de méduses, de fans envahissants ou l'arrive d'une déferlante particulièrement copieuse quand les règles réduisent le nombre de tours par mi-temps à 6 et les tours à deux minutes. Avec sept joueurs par camp, ça rend aussi les déplacements plus rapides et les actions un peu plus nerveuses. Comme rien de bien grave ne peut arriver aux joueurs, tout le monde y est plus décontracté également , ce que les règles, rédigées dans un mode volontiers détendu et rigolard (plus encore que les règles du jeu d'origine qui fourmille pourtant de saillies humoristiques bienvenues entre les 'Le saviez-vous' et les noms de certaines stars) contribuent également à accentuer encore un peu plus.
Des orcs en slip auraient été moins passionnants pour mes comparses, du coup ce sont des humaines et des elfes/amazones qui s'affrontent en bikini ou en brassières. 
Le grand intérêt de la proposition que fait le Beach Blood Bowl c'est de pouvoir jouer des matchs rapides et d'enchaîner sur une soirée ou un après-midi plusieurs rencontres entre plusieurs joueurs. L'idéal pour un mini tournoi ou des parties rapides. Là où par contre le jeu perd un peu de son intérêt c'est sur la durée. Clairement, le Beach Blood Bowl n'est pas vraiment fait pour du jeu en campagne mais sur quelques rencontres, l'ensemble fonctionne.
Au centre du terrain, la bataille fait rage, le sable vole et les ballons aussi. 
Le reste des "sensastions Blood Bowl" est bien là, le jeu reste fidèle à lui-même, mélangeant le hasard propre au d6 cher à Games Workshop et un peu de réflexion, notamment autour du placement et de l'ordre des actions (pour rappel à Blood Bowl chaque joueur peut se déplacer ou bloquer, en revanche, chaque équipe n'a qu'une action de passe possible par tour et une action de blitz). Malgré les nombreux candidats, rares ont été les jeux à réussir à recréer les sensations du Blood Bowl. Tous ne déméritent pas (Dreadball notamment), mais l'univers qui sert de toile de fond au jeu reste moins accrocheur que le Vieux Monde. Ce n'est pas pour rien que Blood Bowl reste un jeu très joué.
Danse de la victoire après un joli touchdown inespéré.
Le soigneur, écrasé pour le soleil se délasse une bière tiède au fond de son pichet.
Malgré une défense acharnée, les humaines aussi se faufilent dans l'en-but adverse
Certes, une version numérique existe désormais, mais outre qu'elle prend quelques libertés avec le jeu d'origine, celle-ci propose surtout une expérience nettement moins plaisante et prenante que le face-à-face de deux coaches autour d'un terrain. L'un des bons côtés de la fin la production par Games Waorkshop de contenu pour le jeu, c'est que nombre de fabricants de figurines produisent des équipes pour les nombreuses races de joueurs que le jeu propose, ce qui permet aux amateurs de se constituer une écurie d'équipes variées autour de sculptures parfois très réussies.
Quant au Beach Blood Bowl, il constitue une parfaite occasion de (re)découvrir le jeu ou d'occuper une soirée au débotté. A 16 joueurs maximum par équipe (7 seulement dans la version Beach), cela permet aussi de jouer rapidement avec du matériel peint, sans trop d'efforts.
La rapidité des matchs permet même, le temps de quelques tours, de jeter de la peinture sur une figurine qui traîne tout en observant le match. Ici, un orque plastique de la boîte de la deuxième édition des règles.
XXXXXXXXXXXXXX

Les règles du Beach Blood Bowl
Le site de la NAF (asso internationale des joueurs de Blood Bowl)
Le site du jeu vidéo
Lien vers un site de gestion de ligue online (OBBLM)

4 commentaires:

  1. Il y a des jeux comme BB don't je me sus toujours méfié car le danger de se retrouver à fond dedans m'a toujours terrifié !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu n'as jamais disputé un seul match ? Gargl ?!? Voilà qui devrait être réparé ! C'est un jeu très sympa et (c'est vrai) assez addictif. Je ne te fais pas l'article sur l'univers mais les mécaniques reposent sur la gestion du risque aléatoire et c'est un jeu qui malgré son âge traverse bien les années. Je peux ne pas y jouer pendant des mois et m'y replonger à fond le temps d'un évènement.
      Outre les matchs ponctuels, le jeu brille aussi par son système d'expérience et de campagne qui permet de disputer des matchs dans un format plus long que le simple tournoi. Un vrai plaisir. Si tu passes, il faudra qu'on fasse un match :)

      Supprimer
  2. Un excellent jeu que ce Blood Bowl. Bon, je suis pas objectif, je participe à une grosse ligue (la BN de Nantes) et à quelques tournois. A noter qu'une World Cup a lieu dans quelques jours, avec pas moins de 912 joueurs. Pas mal pour un jeu plus supporté ^^.

    Pour le Beach Bowl, c'est pour moi la meilleure variante, et une excellente porte d'entrée pour initier à Blood Bowl. Les règles sont proches, le feeling aussi, les parties assez courtes, et c'est moins punitif que le BB7 par exemple.
    Pour info, j'ai mis à disposition un fichier libre de terrain de Beach Bowl : http://www.gulix.fr/blog/spip.php?article310

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord avec toi ! Ton design de terrain est très classe et pratique :) Je te rejoins sur le constat que comme porte d'entrée, c'est très bien. Les mécaniques sont présentes, sans la durée de la version normale.
      Comme tu dis, la World Cup se porte bien et c'est tant mieux pour les amateurs de Blood Bowl ! :)

      Supprimer

Un petit mot ? Une réaction ? Ca se passe ici :)