mercredi 19 août 2015

Interview : Morbäck le Kouze, le hobby dans la peau. Rencontre avec un artiste de la figurine

Leur blog est un incontournable de la sphère hobbyiste française et même internationale : les célèbres Kouzes enflamment les rétines des internautes du monde entier depuis 2008 avec leurs conversions audacieuses, leurs peintures saisissantes et le plaisir communicatif qu'ils ont à dévoiler leurs petits secrets. Morbäck, kouze originel, artiste prolixe autant qu'inventif, original autant que talentueux et aussi humble que sympathique s'est prêté au jeu des questions-réponses pendant la trêve estivale.
L'artiste y confirme sa générosité (que nombre de concours ont déjà révélé), son dynamisme et répète que le travail, l'échange et l'opiniâtreté restent les meilleurs armes du hobbyiste motivé. Non content d'être un pur concentré d'idées aussi géniales que parfois simples, le Blog dé Kouzes demeure un ravissement pour les yeux autant qu'une salutaire dose hebdomadaire de bonne humeur et de conseils dispensés simplement par de vrais artistes du cutter et du pinceau. Emmenés par un Morbäck dynamique et aussi attachant que l'arthropode dont il a choisi le nom, les compères ont encore devant eux de beaux jours dans les méandres de l'interweb et sur les tables de jeux !

"Merveilleux fous volants du 41ème millénaire" by Morbäck. Le Scarabée Intrépide (au centre) est un vrai joyau en terme de conversion comme de peinture.

Où Morbäck 'King of The Kouzes' revient sur son passé, dévoile quelques secrets, annonce son intention d'explorer les univers fantastiques, relate ses sept ans de présence sur l'interweb et évoque sans ambages les raisons d'une passion non démentie depuis ses plus jeunes années.




A quel moment le petit kouze que tu es s'intéresse-t-il à la figurine ? Qu'est-ce qui t'attire au départ ?
Depuis tout petit j'ai toujours bricolé des trucs, et quand j'ai eu l'âge d'utiliser un cutter et de la colle j'ai naturellement commencé par un peu de modélisme. J'ai fait un peu de maquettes d'avions, et puis un jour mon cousin dont j'étais très proche (et qui habitait plus près de la grande ville, je suis un bouseux de campagnard!) m'appelle pour me parler d'un truc révolutionnaire : les warhammeurs !
Il passe à la maison et sort quelques bonhommes d'une boîte. Je suis immédiatement conquis. Ce fut le véritable début de mon hobby, et par là même occasion du duo qui fonderait le Blog des Kouzes quelques années plus tard.
Les Kouzes, dans toute la gloire de leur folle jeunesse hobbyistique. Où le visage rayonnant du hobbyiste promis à un brillant avenir.
Est-ce le futur lointain ou les batailles d'un monde fantastique qui titille ta curiosité ?
Même si les premières figurines que j'ai vu sont des figurines Battle (des Hommes-lézards pour être plus précis), j'ai tout de suite accroché à 40k pour son univers sombre et gothique, mais aussi certainement parce que j'y voyais plus de possibilités sur le plan du hobby.

"C'est vraiment le blog qui nous a fait nous ouvrir à la communauté, un tournant majeur dans mon hobby"

Tu joues avec des copains, en club ?
Pendant des années, hormis quelques exceptions j'ai joué quasi-exclusivement avec mon cousin. Il n'y avait pas grand monde qui pratiquait le hobby autour de nous, et pas de boutique GW a moins de 70 km. C'est vraiment quand j'ai déménagé pour une ville plus grande que j'ai commencé a rencontrer d'autres joueurs via les boutiques.
Aujourd'hui, je joue assez rarement (trop rarement) mais principalement entre potes, en dehors des FWD's (French Waagh Day) ou des FYMT's (F*** Yeah Mini Tournament), mais là aussi c'est des potes en fait. Je ne fais pas de tournois.
Binouze, bonhommes et brothers : le hobby selon Morbäck.
Comment se passent les premiers contacts avec la communauté (on te voit parmi les camarades de la French Waagh, tu participes à de nombreux Games Day) ? Est-ce que rapidement, la grosse communauté existante autour du jeu a été pour toi source de motivation ?
Mes premiers contacts avec la communauté, j'ai d'abord vu tout ça d'un regard un peu extérieur. Je suis allé a mon premier GD avec mon cousin, on a pas spécialement rencontré beaucoup de monde... Je n'ai pas spécialement vu ça comme une source de motivation, non. Je sais pas, on faisait notre petit hobby dans notre coin, c'était bien comme ça !
C'est vraiment le blog qui nous a fait nous ouvrir à la communauté, un tournant majeur dans mon hobby.

"Les premières tentatives étaient bien sûr un peu incertaines, comme tout le monde quoi ! J'ai fait façon "numéro d'art" en essayant de recopier ce qu'il y avait sur les boîtes, et puis je me suis mis à expérimenter !"

La peinture, ça commence quand ? Dès le début ? Comment se passent les premières tentatives ? Tu reçois des conseils, tu te documentes ?
Oui comme dit, c'est avant tout l'aspect modélisme qui me plaisait (et me plait toujours plus), alors j'apprécie dès le début la peinture.
Comme il n'y avait pas de vraie bonne boutique par chez nous, ni beaucoup d'initiés pour nous apprendre des trucs, la principale ressource c'était le White Dwarf que je recevais tous les mois. Les premières tentatives étaient bien sûr un peu incertaines, comme tout le monde quoi ! J'ai fait façon "numéro d'art" en essayant de recopier ce qu'il y avait sur les boîtes, et puis je me suis mis à
expérimenter !
Presque un concept pour Fury Road mais non : encore un génial détournement pour les sémillants Plaguebones à l'odeur inégalée. En trois figurines et un schéma de peinture, Morbäck s'y entend incroyablement pour donner une touche unique à ses armées.

Tu as des armées de choix ? Des préférences esthétiques ?
Je suis pas franchement difficile puisque j'aime quasiment tout ! :D
Mais j'ai une préférence pour tout ce qui a un look costaud et outrageusement défoncé (martyrisé par Mad Max dans ma petite enfance, comme beaucoup). Je suis un grand fan de Nurgle et des orks, mais j'ai aussi une armée d'Eldars qui est peinte de façon très clean, donc comme quoi des fois...
Non, pas de Oldhammer chez les Kouzes, juste un ork rétro presque aussi vieux que le tenancier du blog. Et c'est aussi élégant que le tout dernier kit plastique trituré par le maestro.
Le temps passe, et tu prends même part (avec bonheur) à la compétition du Golden Demon. Un prolongement naturel de ta passion ? Une envie de confronter ton savoir-faire aux autres ?
Je pense que ça a commencé en voyant les figurines des gagnants dans les White Dwarf et que ça me faisait rêver. De plus je trouvais dommage de faire tout ce chemin pour un GD et de ne pas participer, résultat j'ai toujours présenté au moins une figurine. Par après c'est vraiment devenu une envie de prouver que je pouvais y arriver. J'ai donc travaillé dur et reçu des conseils de quelques bon peintres, et puis j'y suis arrivé !
Aujourd'hui j'ai moins le sentiment d'avoir quoi que ce soit a prouver (!), et le fait que ces concours sont majoritairement peuplés de gens arrogants au possible alors que tout ce qu'ils font (et que nous faisons) c'est peindre des bonhommes en plastique... On va dire que ca m'intéresse beaucoup moins.

"Je suis partisan du bon petit hobby à la cool, sans prise de tête, et de la bonne bataille apéro, binouse en main, entre potes !"
Marcel Moustache, le seul, le vrai. Où comment faire d'une vieille fig Gorkamorka un personnage singulier et attachant pour une armée sans égale.
La compétition c'est important pour toi ? Ou est-ce que le jeu pour le plaisir et pour le fun l'emporte sur l'aspect compétitif ?
Non plus du tout. Je trouvais ça stimulant passé un temps, mais se confronter à des guignols qui jouent leur vie (en concours de peinture ou en tournoi) m'a passablement séché ! Je suis partisan du bon petit hobby à la cool, sans prise de tête, et de la bonne bataille apéro, binouse en main, entre potes !
Mais chacun est bien libre de vivre son truc comme il veut, non ?

Comment se passent les échanges avec la communauté ? Le blog naît en 2008, quelle était son intention première : partager des créations et des boulots persos, échanger avec les internautes, garder une trace de ton activité hobby ?
On a créé le blog avec mon cousin quand j'ai déménagé à Strasbourg. Avant ça, on se voyait tous les weekends, alors on se montrait les trucs peints dans la semaine, on se faisait une partie.
La c'était plus possible, alors on s'est dit que ce serait nickel d'avoir une plate-forme ou poster nos trucs pour qu'on puisse rester en contact. Et puis des gens sont venu dessus aussi, en fait... plein de gens !
Un chevalier paladin à la sauce Plaguebone. L'élégance simple alliée à une technique hyper maîtrisée (non, ceci n'est pas une publicité pour une voiture)
Et ton camarade Cagn dans tout ça ? Un compagnon inséparable sur les chemins du hobby ? Et les autres Kouzes, quand rejoignent-ils l'équipe ?
Cagn est bien évidemment devenu un compagnon inséparable, pas uniquement sur les chemins du hobby (mais un peu quand même !). On s'est initialement croisés sur un forum, je sais pas trop ce qui s'est passé, mais dans notre approche du hobby on s'est tout de suite compris.
On a commencé a pas mal échangé (j'étais parti a Marseille à ce moment-là), mais j'étais amené a repasser sur Strasbourg régulièrement, résultat on s'est rencontré et ça a été le début d'une grande amitié !
La team des Kouzes 2015 : Cagn, Larg, Morbäck, Aliaume.
Les autres Kouzes rejoignirent l'équipe par après, étant le seul maître à bord depuis quelques temps, je commençais à avoir un peu de mal à tenir la cadence, et je me suis dit que ce serait sympa d'enrichir ce blog de l'expérience d'autres hobbyistes que j'apprécie.
J'ai rencontré Karun pour la première fois a un GD je crois (on discutait déjà sur un forum), on s'entendait super bien, et l'un de ses potes étant l'ami d'enfance de Cagn, on a vite formé un petit "groupe de joueurs" (je mets entre guillemets parce qu'on habite tous à perpette les uns des autres, on ne se voit en général qu'une fois par an). C'est un très bon peintre donc il constituait un prétendant de choix pour le job ;).
Aliaume est l'un des deux peintres qui m'ont bien coaché quand j'étais en Belgique, et est devenu un bon ami. Et comme il est un peu doué, ben je me suis dit qu'il pouvait aussi bien faire le taf !
Larg' je l'ai rencontre en FWD, j'ai toujours été fan de son style de peinture et de sa silhouette effilée de bouquetin des Alpes (!). Je lui ai donc proposé de nous rejoindre assez récemment.

"peindre une armée c'est pour moi une façon de me l'approprier (...) C'est cette phase d'appropriation que j'aime le plus dans le hobby je crois"

La Morbäck's touch ? Un improbable et audacieux mix de bitz venu d'on ne sait trop où. Loin d'un résultat bizarre, le tout se révèle bluffant. Surtout accompagné de la peinture chaude du monsieur.
Tout le monde a-t-il la même sensibilité où est-ce justement la différences de vos approches qui font la richesse des échanges au sien des Kouzes et sur le blog ?
Je pense qu'on a tous nos sensibilités propres, c'est ça qui fait la richesse comme tu dis. Après on a une approche commune du hobby dans le sens ou pour nous, deux magnifiques armées qui s'affrontent sur un champs de bataille somptueux sont la quintessence du hobby. Peu importe si la partie est équilibrée, tant que tout ce beau petit monde raconte une histoire (la plus épique possible !).

Outre la peinture, tu te mets vite à bidouiller tes propres figurines. Un titan impérial maison, les fameux plaguebones ou la dynastie maïnok... tu voulais donner vie à des personnages et créatures qui n'existaient pas, te faire plaisir en imaginant des figurines que tu aimerais peindre ?
Oui c'est tout à fait ça, peindre une armée c'est pour moi une façon de me l'approprier, et je me suis rendu compte que plus je convertissais les figurines, plus je sculptais de bitz, plus je partais dans des schémas de couleur qui sortaient des sentiers battus, et plus mon armée devenait individuelle et ne ressemblait a aucune autre. C'est cette phase d'appropriation que j'aime le plus dans le hobby je crois.
Figurine créée pour Blight Wheel Miniatures, une des sculptures professionnelles de Morbäck avant que son talent ne traverse la Manche
Des récompenses au Golden Demon, des sculptures éditées professionnellement... Alors pour beaucoup de modélistes, la figurine reste un hobby, tu en fais un métier. A quel moment envisages-tu de faire ta vie autour des figurines ?
C'est pas un truc que j'ai décidé du jour au lendemain, c'est venu progressivement en fait. J'ai tout d'abord bossé avec des petites boites, en faisant de plus en plus de projets pour eux, des trucs de plus en plus importants. Je crois que c'est quand j'ai commencé à avoir mon manager actuel au téléphone que j'ai compris que ça pouvait devenir sacrement sérieux. Et même a ce moment là, j'étais bien loin d'envisager l'importance qu'aurait mon travail dans quelques années !

"C'est une fierté, mais c'est surtout pas mal de pression ! Parce que d'une certaine manière on est responsable du hobby des gens, et du job de plusieurs dizaines de collègues qui gravitent autour de nous"

Aujourd'hui tu dessines et crées des figurines pour une célèbre marque d'outre-Manche rouge et jaune(depuis septembre 2012). Tu continues à apprendre ? J'imagine que ce doit également être une fierté ?
Tous les jours en fait ! Ce métier est extrêmement complexe (du moins a notre niveau), il y a donc toujours moyen de s'améliorer, de trouver des idées pour innover, de rendre les figurines encore meilleures et faire que l'expérience hobby des gens qui les achètent soit top de chez top!
C'est une fierté, oui, mais c'est surtout pas mal de pression ! Parce que d'une certaine manière on est responsable du hobby des gens, et du job de plusieurs dizaines de collègues qui gravitent autour de nous.
Mek Boy de chez GW. Sculpté by Morbäck himself. On a beau ne pas être fan de tout ce que fait la marque rouge et jaune, c'est quand même la classe.
Les Kouzes se croisent-ils régulièrement autour de petits moments hobby ? Via des évènements particuliers partagés ?
Tous ensemble, je crois que ce n'est jamais arrivé (à mon grand regret, j'aimerais bien organiser un "Kouze Day" un jour !). On se croise de temps en temps à 2 ou 3, mais pour le coup ça fait des années que je n'ai pas vu Aliaume ! Heureusement, internet est là, on est en contact permanent (quasiment tous les jours en fait).

"Le conseil principal serait de ne pas s'éparpiller. Je vois souvent des gens qui me disent qu'il veulent savoir sculpter, convertir des trucs, faire des free-hands... (...) Chaque chose en son temps, c'est avec une base solide qu'on avance"

Le blog est devenue une superbe vitrine virtuelle où les Kouzes se font plaisir en dévoilant leurs superbes travaux, mais vous n'êtes pas non plus avares de tutoriels et conseils en tout genre. La transmission, c'est important pour vous ?
C'est un peu le principe du truc, si tu bricoles tes bonhommes dans ton coin sans rien montrer à personne, c'est presque un peu égoïste car il n'y a que toi qui en profite ! Je me dit qu'avec quelques explications et tuto simple, ça peut générer des déclics chez des gens et que ceux-ci vont encore plus apprécier leur hobby !
Oui, j'ai la naïveté de penser qu'on a un impact positif sur la communauté ! Mais si ça se trouve on est tout seuls dans notre délire !
Bagarre entre rois de la peindouille au beau milieu d'une cathédrale du Très Saint Empereur de l'Humanité. Ben oui, c'est la guerre tout de même. *Hobbygasm*
Un conseil pour les hobbyistes débutants ? Comment garder la motivation tout au long d'un projet et parvenir à mettre quelques tâches de peintures satisfaisantes sur des figurines ?
Le conseil principal serait de ne pas s'éparpiller. Je vois souvent des gens qui me disent qu'il veulent savoir sculpter, convertir des trucs, faire des free-hands... alors qu'ils ne font même pas une couche de base propre. Non pas qu'il n'en sont pas capables, ce n'est pas ce que je dit ! Mais qu'ils ne prennent pas le temps de le faire correctement et de comprendre pourquoi ça fait la différence. Chaque chose en son temps, c'est avec une base solide qu'on avance.
Pour garder la motiv', c'est bien de se garder des "petits sucres" : s'autoriser un perso ou un monstre uniquement après avoir fini a 100% une grosse unité par exemple. Ca peut franchement aider (moi c'est ce que je fais !).
Dix marines de dix chapitres maison peints autant pour le délire que pour faire des tests. Et rien à jeter.
"Il m'arrive de faire parfois des figs (ou bouts de figs) juste pour tester des techniques. Des socles aussi très souvent. Il faut pas croire, hein, mais on a tous nos petits ratés ! Ca arrive plus souvent qu'on ne le croit ! C'est juste qu'en général on ne les montre pas :)"

Un projet c'est plutôt une figurine ou une armée entière ? Chaque figurine est destinée au jeu ou est-ce que tu t'autorises des recherches, des envies en dehors des tables de jeux ?
Ca dépend, un projet ça peut être juste une figurine ou groupe de figurines. Mais pour moi les meilleurs projets sont les armées entières, c'est elles qui donnent la possibilité d'explorer toutes les facettes d'un thème et de créer une vraie histoire.
Il m'arrive de faire parfois des figs (ou bouts de figs) juste pour tester des techniques. Des socles aussi très souvent. Il faut pas croire, hein, mais on a tous nos petits ratés ! Ca arrive plus souvent qu'on ne le croit ! C'est juste qu'en général on ne les montre pas :).

Combien de temps consacres-tu au hobby par semaine ?
C'est dur a dire parce que c'est assez variable, je dirais une dizaine d'heures.
L'espace de travail de Sire Morbäck. Vous avez dit organisé ?
Un concours était organisé sur le blog il y a peu. Tu as été surpris des retours ? Le nombre et la variété des participations t'ont fait plaisir ?
Pour ce dernier concours, honnêtement je m'attendais à plus de participants que les précédents (on avait mis le paquet au niveau des lots) mais pas à un tel engouement. On a littéralement croulé sous les photos, c'était dingue ! Ca m'a fait extrêmement plaisir évidemment, mais ça m'a surtout permis de faire un truc que je trouve excellent : créer une grosse galerie d'armées 40k dans le cadre d'un évènement.
Même si c'est uniquement sur internet, avoir ces 61 participants c'était vraiment quelque chose.
Mais c'est du boulot, le prochain sera pour les 2 millions de visiteurs, ou pour les 10 ans du blog selon ce qui arrive en premier.
"Winter is coming" ? Pire : tremblez ! Le socle rond ayant contaminé le méd-fan, Morbäck se lance dans les monstres ! Le règne des machines touche à sa fin !
On a vu récemment un superbe Stormfiend skaven, un signe que le fantastique fera d'autres apparitions à l'avenir ?
Héhé merci ! Oui le fantastique va faire de plus en plus d'apparitions.
Je commence une armée a Warhammer, et il n'est pas exclu qu'un ou deux Kouzes s'y mettent aussi à leur tour, qui sait ?
De plus, il va y avoir aussi quelques one-shots. Donc oui, le Blog dé Kouzes ne va plus être exclusivement 40k !

Que peut-on faire pour soutenir les Kouzes et le blog ?
Un truc qui serait cool serait de nous suivre sur Facebook. Likez likez a mort ! Ca permet de faire tourner et de faire profiter des gens, surtout au niveau des tutos et articles de peinture, il y a peut-être des gens que ça peut aider ;)


XXXXXXXXXXXXXXXXX

Mille mercis à Morbäck pour ses réponses au coeur de l'été et dans des conditions techniques aléatoires !

L'adresse du Blog dé Kouzes.
L'adresse de la page facebook des Kouzes.
Quelques articles choisis : récapitulatif des créations de Morbäck pour Games Workshoppeindre la rouille, l'origine des Plaguebones, encore plus sur les Plaguebones, tuto peinture écaillée, tuto peinture d'un Plaguebone, le début des P'tits Teigneux du Colonel Moustache, tuto prendre ses figs en photo, Da Gretchin Army, les résultats du concours du million de visiteurs, le challenge des cultistes, les kouzes peignent des figs GW made by Morbäck.
Une autre interview de Morbäck réalisée par le regretté Cyril Tuloup.

3 commentaires:

  1. Interview remarquablement intéressante dans la mesure où Morbäck est un figuriniste d'un talent colossal d'une part et qui est accessible d'autre part.

    Pour ce que j'en ai vu sur son site, il y a toujours des réponses apportées aux questions et l'échange se fait dans une bonne ambiance... Alors que sur certains blogs de grands noms de la fig, il y a juste une liberté de commenter consistant à dire "Ouah ! c'est trotro bô" mais l'artiste ne répond que peu voire jamais aux questions (ou alors uniquement à ceux qu'ils considèrent comme leurs "égaux" en peinture et ça c'est vraiment relou !!).

    Très bonne interview ^^

    Serviteur,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'interview ne vaut que dans la mesure ou l'interviewé joue le jeu. Clairement Morbäck est ouvert et sympa, son talent ne lui étant pas monté à la tête, il reste d'une simplicité et d'une mesure louables. Comment ne pas l'être quand on aime le jeu 'à la cool' et entre potes ;)

      Supprimer
  2. Good day friends. The truth is that GREAT MOTHER IS REAL AND UNIQUELY POWERFUL. Contact the Great Mother today and she will help you. when my husband left me for another woman, i thought that was the end but i contacted many spell casters but there was no positive responses and everything seemed not to be working and i was losing my mind until my cousin told me about the GREAT MOTHER who also helped her to bring back her man and also helped her to cure her herpes disease. I gave it a try and i contacted the Great Mother on her Website and i saw various testimonies about her on her good works how she has helped a lot of people. I explained my problems to her. she laughed and told me that, everything will be okay again and that she will help me bring back my man in 3 days time. I actually thought that it was a joke but since i had no other options, i gave it a try and i did what she instructed me do and to my greatest surprise, my man came back to me begging in 3 days time just as she told me. Contact the Great Mother now on her website:   https://Ourgreatmother1.blogspot.com   and you can also reach her on her email: Greatmotherofsolutiontemple1@gmail.com  or you can equally contact her on her whatsapp number: +17025514367

    RépondreSupprimer

Un petit mot ? Une réaction ? Ca se passe ici :)